04 juillet 2012

Dernier domicile connu

Dernier domicile connu / José Giovanni / 1969 D'après Last known address de Joseph Harrington   Un plaisir rare avec ce film certes un peu daté, où on apprécie la fraîcheur un peu naïve de Marlène Jobert et la "force tranquille" de Lino Ventura. Un petit bijou. Dans cette soirée consacrée pour beaucoup au foot (la finale de l'euro ne me passionnait pas) quel plaisir de revoir ce film. Plutôt sous estimé par le critique de Télérama, apprécié par celui du Figaro, voici un film solide, sans temps mort, sans rien de superflu,... [Lire la suite]
Posté par droopyvert à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2011

Hors la loi

Hors la loi / Rachid Bouchareb / Coproduction Franco Belgo Algero Italo Tunisienne / 2010   J'ai veillé tard l'autre soir devant la télé mais ça valait la peine. Sorti l'an dernier pour le festival de Cannes, ce film a été au centre de débats très vifs et de pressions diverses pour empêcher sa sortie sur les écrans au noms d'une certaine "vérité historique". Cela fera bientôt cinquante ans tout de même, que l'Algérie, c'est fini, pourtant il n'et pas encore possible pour certains d'en parler. Combien de temps a-t-il... [Lire la suite]
Posté par droopyvert à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juin 2011

L'insoutenable légèreté de l'être

L'insoutenable légèreté de l'être / Philip Kaufman, 1988 The unbearable lightness of beeing, USA, 1988 d'après le roman de Milan Kundera   L'insoutenable légèreté de l'être Hier soir, une seule possibilité à la télévision, le film dérivé du roman de Kundera, une découverte, pas encore vu malgré les années passées. Merci Arte. Tomas, brillant jeune chirurgien, multiplie les conquêtes, se liant surtout avec Sabina, une artiste, puis avec Teresa, serveuse rencontrée en province, qui deviendra photographe (activité pas du tout... [Lire la suite]
Posté par droopyvert à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2011

Le guépard (bis)

Le guépard / Luchino Visconti / Claudia Cardinale, Alain Delon, Burt Lancaster   Pour le revoir avec notre invité Aristide, nous avons emprunté le DVD du film. Les plus: des images pour soutenir le rêve. Alors, oui, c'est un grand film, la scène du bal est un morceau d'anthologie, surtout la valse avec le vieil aristocrate, l'exploration des innombrables pièces, les apartés, l'essentiel est là. La photographie est remarquable, un peu jaunâtre, un peu désaturée, fanée, pour évoquer un monde en train de disparaître. La... [Lire la suite]
Posté par droopyvert à 01:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mars 2011

Des hommes et des dieux

Des hommes et des dieux, Xavier Beauvois, 2010 César du Meilleur Film 2010   Ce film est inspiré par un fait divers réel, l'enlèvement, dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, de sept moines Trappistes du Monastère de Tibhirine, suivi de leur détention  pendant deux mois et de leur assassinat. Ce fait divers survenu pendant la guerre civile Algérienne pose de nombreuses questions encore non résolues, à commencer par l'identité des ravisseurs. L'hypothèse "officielle" suggérée dans le film, les islamistes radicaux, est... [Lire la suite]
Posté par droopyvert à 22:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 octobre 2010

Je suis heureux que ma mère soit vivante

Je suis heureux que ma mère soit vivante / Claude et Nathan Miller / Drame. Vendredi soir, la TV c'est surtout les policiers, "Boulevard du Palais" avec le curieux couple de la jolie juge et du commandant alcoolique, puis la série "Avocats et associés". Pas ce soir, mais une des chaînes de Canal+ publie un film récent qui a les honneurs de Télérama, allons y. Tiens, mais c'est Collioure! Plaisir de revoir le site en été, impression trompeuse car ce film est tout sauf léger, on va voir que tous les personnages... [Lire la suite]
Posté par droopyvert à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 août 2010

Alain Corneau est mort.

Tous les matins du monde... sont sans retour. Alain Corneau a collectionné les Cesar avec ce film. Quand nous avons eu l'occasion de voir ce film, en 91, nous venions d'emménager à Saint Quentin en Yvelines, près de l'étang qui servait autrefois de réserve pour les Grandes Eaux de Versailles: c'est à peu près l'endroit où est censé résider Monsieur de Sainte Colombe, superbement incarné par Jean Pierre Marielle. Jordi Savall, qui joue réellement de la viole, nous avions fait sa connaissance un peu moins de 2 ans avant, jouant avec... [Lire la suite]
Posté par droopyvert à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,