Mortimer / Terry Pratchett / L'atalante, 1994 (MORT, 1984)

LES ANNALES DU DISQUE-MONDE, tome 4


MortimerPrésentation de l'éditeur

Morty traverse les champs en courant; il mouline des bras et s'égosille comme un beau diable. Non, même ça, même effrayer les oiseaux pillards, il n'est pas fichu de s'en tirer proprement.

Son pàre, au désespoir, l'observe depuis le muret de pierres.

" - Il manque pas de coeur, fait-il à l'oncle Hamesh.
  - Ah, dame, c'est le reste qu'il a pas. "

Et pourtant un destin hors du commun attend Mortimer. LA MORT l'emporte sur son cheval Bigadin.

Il faut dire que LA MORT a décidé de faire la vie ; et l'assistance d'un commis dans son labeur quotidien lui permettrait des loisirs. Mais... est-ce bien raisonnable ?

Avec, comme toujours, un scénario qui décoiffe, une distribution prestigieuse, et, peut-être, peut-être, une exceptionnelle apparition de l'illustre Rincevent.


Extrait (suite)

"Il salit guère à la maison. Mange pas beaucoup non plus, dit Lezek.

-  Non, j'vois ça.

Lezek regarda son frère du coin de l'oeil :

- J'ai entendu dire que t'avais une place à proposer à la ferme, Hamesh

- Ah, j'ai pris un apprenti, t'savais pas ? 

- Ah, dit sombrement Lezek, ça date de quand ?

- D'hier, mentit son frère avec la rapidité du serpent à sonnettes....

- L'est pas bête, remarque, fit Hamesh. Non, on peut pas appeler ça bête.

- Dame, c'est qu'y a un cerveau là-dedans, reconnut Lezek. Des fois, y se met à réfléchir si dur qu'y faut y cogner sur le crâne pour qu'il fasse attention à nous. Sa mémé y a appris à lire, tu vois. M'est avis que sa tête a surchauffé.

- Tu devrais le mettre à un métier, dit Hamesh après réflexion. Prêtre, p't-être bien. Ou mage. ça lit beaucoup, les mages...

Ils échangèrent un regard. Par leurs deux têtes passa furtivement une vague idée de ce dont Morty serait capable s'il mettait ses mains bien intentionnées sur un livre de magie.

-Oui, bon. ça doit pas manquer, les métiers qu'il pourrait apprendre, se hâta de dire Hamesh.

- Il commence à trop réfléchir, voilà le hic...

Hamesh se gratta le menton d'un air songeur.

- ça pourrait devenir le hic de quelqu'un d'autre.

- comment ça, donc ?

- dans huit jours, il y a la foire à l'embauche de Monmouton..."

Commentaire

Dans ce volume a lieu la première apparition de LA MORT qui est un vieux monsieur, muni d'une adolescente "qui a du chien", sa fille adoptive. Ici, elle se présente (LA MORT) et s'exprime en majuscules, pour figurer une voie ample et profonde ( se rappeler la statue de commandeur dans "Don Giovanni", qui donne le frisson ).

Dans le même ordre d'idées, le petit logo qui sépare les paragraphes est fait de deux faux entrecroisées (dans "la huitième fille", il s'agissait de deux balais, car la petite Eskarina a camouflé le bourdon, attribut de son pouvoir, en balai, qui la fait passer pour une vulgaire sorcière alors qu'elle est beaucoup plus...)

Après le dialogue truculent des deux frères, Morty va donc se retrouver à la foire à l'embauche, sorte de foire aux bestiaux, mais comme personne ne veut de lui, il va être recruté par LA MORT sur les derniers coups de minuit, et ainsi va commencer, pour ce grand dadais, ce "Gaston lagaffe" moyen-âgeux, une brillante carrière comme second de LA MORT.